On lui tourne autour…

Comme d’hab’, réveil nuageux! Heureusement que nous en avons profité hier soir et heureusement que nous avons coupé la grosse étape de Playa jusqu’à Aguas Calientes, sinon nous aurions fait la visite du Machu Picchu la tête dans les nuages! Nous descendons tranquillement jusqu’au fond de vallée et le rio Ahobamba. Quelques baies rouges vives…

El juego de … numeros

Petite variante du célèbre jeu, internationalement connu! Si, si, il est connu internationalement, nous avons dû envoyer des cartes partout… dans le monde de 4 pays! En incluant ce post, combien de posts ont été écrit sur ce blog à la pointe de notre plume acérée? 65, 43, 216, 23, 137, …????   Comme toujours,…

On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression!

Ce matin, les propriétaires nous proposent de goûter un plat typique du coin, quoique plutôt des villages de plus haute altitude (ici, nous ne sommes qu’à 2000 et quelques mètres). Il s’agit de patates séchées au soleil puis gelées. Cela leur permet de les conserver très longtemps ensuite, sans quelles s’abîment: pas de congélateur ou…

Vamos …

Aujourd’hui, c’est tout schuss! 25 km de descente nous attendent! Le désavantage: nous restons en fond de vallée et nous allons de nouveau recroiser la route de nos chers sand-flies! Après un réveil et un repli des affaires un peu poussif, nous partons sur la piste pour rejoindre Collapampa. Le ciel est encore bien bouché….

C’est toto, ramollo…

Une bonne étape nous attend encore aujourd’hui, avec un col à 4600m d’altitude. N’ayant pas recroisés notre ami à grandes pattes velues, nous partons un peu déçu de ne pas l’avoir pris en photo… Le camping était bien agréable et le départ se fait sous un ciel nuageux, comme à l’accoutumée. Nous nous disons que…

Y a quoi? Yanama…

Petit réveil nuageux! Décidément les levers de soleil colorés ne sont pas de la partie sur ce trek… Aujourd’hui, nous partons tranquillement, à peine plus tôt que nos acolytes américain, accompagnés depuis hier d’un nordique. Le chemin est un peu boueux, nous sentons bien l’humidité des lieux. Une terre bien collante qui te fait chausser…

Dormir dans le champ de mais

Réveil 5h! Nous espérons que cela restera un cas isolé pour ce trek. C’est vrai que nous n’en avons pas vu beaucoup… Mais nous ne sommes pas les seuls à être réveillés à cette heure matinale. Tel des dômes scientifiques d’un laboratoire expérimental, les tentes multi-colores brillent dans la pénombre. Les réchauds se mettent à…

T’es ras, c’est par les espagnols

Aujourd’hui, c’est détente. « Ah ben bravo, ils ont à peine marché 2 jours que ça se repose, ça n’en peut plus. Déambulateurs en daim? Déambulateurs… en mousse, oui!! » Eh ben oui, nous ne sommes pas que des machines « sur-entrainées » de marche, nous aimons aussi nous « cultivater »! Du coup, aujourd’hui, c’est balade sur le site inca…

Il ne faut pas choquer qu’ira haut dans la montagne

Réveil matinal ce matin, nous voulons monter à l’ombre après la leçon d’hier. Et au frais, les bestioles volantes sont moins vigoureuses… Après un petit déjeuner entre français, mais nullement français, nous plions bagage pour démarrer tranquillement la montée depuis Santa Rosa Baja. 800m nous attendent mais c’est du bon chemin qui nous permet de…

La route à baga…

Ce matin, cela s’agite à la petite cabane du mirador Capuliyoc. Plusieurs arrieros sont dans le coin avec leur monture. Un petit véhicule vient déposer ou prendre quelques bonhommes. Ça sent le touriste!! Nous nous dépêchons de petit déjeuner et de plier nos affaires avant l’arrivée de la foule… même si c’est difficile de se…

El juego de la foto, número seis

Attention, voici le grand retour du juego de la foto!! A gagner, une petite carte postale locale… Maintenant à vous de répondre dans les commentaires à cette petite devinette :     Quel est le comble pour un Inca?     Un indice chez vous :    Les andéambulateurs

Les aventuriers de la Cité perdue

Nous voilà arrivés au Pérou sains et saufs. Nous avions en effet peur de problèmes de transit après notre dernier repas dans un marché bolivien. Mais la nuit dans le bus s’est déroulée sans maux de ventre. Nous tenons d’ailleurs à signaler que nous avions réussi, non sans mal, à passer un mois en Bolivie…